Pierre Gagnaire
Sketch
Retour

Restaurant Sketch 9 Conduit Street London W1S2XG
Tél. : +44(0)2076594500
Voir sur le plan

Suivez nous : Facebook Twitter


sketch : une esquisse, un projet toujours corrigé, un trait en mouvement, une histoire toujours réécrite.
Unique : l’emplacement dans la ville, le bâtiment victorien, ancien siège social de Dior. Étonnante : la volonté absolue de qualité totale.

sketch n’est pas un grand bar-lounge à la mode : la nourriture proposée doit être sincère, juste (40 cuisiniers et pâtissiers). Mes clients amis de 20 ans doivent aimer.
Délirant : par les choix artistiques qui ont guidé la rénovation de cette maison et la manière dont elle vit au quotidien. Ma mission est d’arrimer le rêve de mon partenaire et maintenant ami. Créer une cuisine en adéquation avec des lieux (contradictoires) de restauration. Après 7 ans d’existence, je résumerai Sketch en quelques mots. Gentillesse absolue, mélange incroyable de clientèles, qualité du service et cuisine rigoureuse bien encadrée par une équipe stable malgré la complexité de la vie du lieu.

Le Lecture Room & Library
Restaurant étoilé de la maison où l’on interprète la cuisine de la rue Balzac sur un mode londonien. Une pointe d’arrogance, des produits exceptionnels. Epaulé par Johannes Nuding, on offre une carte courte, bien en phase avec les saisons. L’endroit est beau, calme et à l’écoute des clients qui commencent à comprendre notre envie d’en faire un « grand » restaurant sur un mode raffiné légèrement « twisté ».

La Gallery ouverte le soir jusqu’à 2 heures du matin reçoit jusqu’à 300 couverts. Nourriture aux goûts nets malgré une mise en scène plutôt opulente : homard au curcuma, dorade et chorizo, toast de foie gras cru, saumon organique et noodle, chilli de gambas aux agrumes, crème et velouté de légumes de saison, huîtres Tatskaya, énorme pissaladière à la truffe blanche, risotto de toutes sortes selon la saison. Orchestré par Hervé Deville.

Le Parlour
Une pâtisserie, salon de thé presque club privé qui offre dès le matin des viennoiseries, pâtisseries personnalisées, tea-time et take-away. C’est décoiffant, joyeux, goûteux. Clientèle hétéroclite entre une vielle dame qui savoure des scones et trois midinettes qui se rincent le gosier avec un petit chablis

 

LONDRES
Dans les années 60, comme tous les adolescents dégingandés, je rêvais devant le peu d’images que nous avions des jeunes filles anglaises déambulant King’s Road et ces groupes de rock aux cheveux longs. Pour un apprenti de Saint-Etienne, ça paraissait tellement loin et tellement beau cette liberté…
Et 40 ans plus tard, ils sont toujours là ces anglais excentriques, coincés entre des règles de vie et des traditions ancestrales et une créativité, une énergie, une furieuse envie de sortir de cette architecture grise pour laisser exploser leurs vrais visages. Des couleurs vives, des chaussures à plateformes, mini-jupes, jeans troués, chaînes qui pendent, cheveux hirsutes, teintés ou rasés… ce petit monde multicolore côtoie les costumes à rayures et les robes aux tons pastels des vieilles anglaises au regard vif. 
Londres, c’est le football et ces énormes stades, la religion du week-end, c’est encore et toujours les pubs vides (loi sur la cigarette oblige…) mais dont les trottoirs sont pleins d’hommes et de femmes une chope à la main, en chemise même en janvier, ce sont les musées, les parcs au milieu de la ville, les « I’m sorry » dès qu’on bouscule quelqu’un, les restaurants indiens, les brasseries françaises aux noms douteux, les trattorias…
Londres c’est le mélange de tout, avec ou sans goût, on y ose beaucoup et moi, à Londres, avec Mourad Mazouz, j’ai osé Sketch…

Infos et horaires

Lecture Room : fermé dimanche et lundi.
Gallery : fermé au déjeuner du lundi au dimanche
Parlour & Glade : pas de fermeture hebdomadaire

Site officiel

Un lieu, un plat

Huîtres sauvages d’Irlande à l’oseille, bouillon de crevettes grise

Voir la recette

Quelques Photos

Previous
Next