Si ce message ne s'affiche pas correctement / If this message doesn't display correctly, cliquez ici / click here

 
  Pierre Gagnaire  
 
LA LETTRE / JANVIER 2012  
 
  Lorsqu'on ralentit le rythme d'une machine qui semble fonctionner merveilleusement bien à plein régime, il arrive qu'elle lâche...

Enfin!

La période qui suit les fêtes est souvent propice à ce décalage entre la tâche à accomplir et l'énergie qu'il nous reste.

C'est alors le moment que je choisis pour admirer ce qu'avec mes équipes nous avons accompli l'année passée. Comme un au revoir à toutes ces journées de travail acharné qui ont su finalement mêler le plaisir à l'effort.

Tous ces plats conçus et qu'on ne reverra jamais,
Ces récompenses gagnées et qu'il faut oublier dès le prochain service,
Ces jeunes qui courent en cuisine et en salle et qui recommencent chaque matin,
Ces voyages à travers le monde qui nous permettent aussi d'exister,
Ces compliments et ces critiques qui nous font avancer...

Une année...

Je vous la souhaite heureuse !

Pierre Gagnaire
 
 
  When you decide to slow down and take time to breathe, you often collapse...

At last!

The days following the festive season are exhausting as you face the amount of tasks you have to accomplish with the little energy you have left...

This is the moment I always choose to admire what has been accomplished with my teams during the last year. It is like saying "au revoir" to all these hard working days which finally managed to add a lot of pleasure to painstaking efforts.

All these dishes created and that we will never see again,
These awards earned with happiness and that we have to forget to carry on,
These young chefs and waiters running day after day,
These trips around the globe which give us the world,
These compliments and complaints which help us to grow...

One year...

I wish you to be happy!


Pierre Gagnaire
 
 

Pour vous désabonner de cette newsletter / To unsubscribe from this newsletter, cliquez ici / click here